COMMENT FONCTIONNE L’INDICE DE PROTECTION (SPF)

Il est essentiel d’utiliser une crème, un primer ou un fond de teint avec un SPF 30 ou plus (ou d’appliquer les trois pour une protection optimale) pour préserver la santé et la jeunesse de votre peau. Mais comment agissent les filtres solaires ? Bonne question !

Le mode de fonctionnement des filtres solaires et du Facteur de Protection solaire (FPS ou SPF en anglais) est à la fois fascinant et compliqué. Nous allons tâcher de comprendre pourquoi les filtres solaires ne sont rien de moins qu’un miracle.

LES RAYONS UVA ET UVB

Le soleil émet un rayonnement invisible qui abîme la peau, même par temps couvert ou pluvieux. Il produit des rayons ultraviolets A (UVA) et des rayons ultraviolets B (UVB).

Les UVB agissent visiblement sur la surface de la peau et causent les coups de soleil, le bronzage, et ils peuvent également altérer autrement la peau. Les UVA pénètrent plus profondément, détruisant tout sur leur passage, y compris les substances vitales dont la peau a besoin pour paraître jeune et en bonne santé. Les UVA et les UVB jouent un rôle dans le développement de cancers de la peau.

Il est important de savoir que les UVB sont plus intenses entre 10 h et 16 h, tandis que les UVA sont présents toute la journée à une intensité relativement constante. À toute heure, lorsque la lumière du jour est visible, les UVA sont présents et abîment insidieusement les peaux non protégées ! Il est donc essentiel de s’exposer avec prudence.

L’indice de protection (SPF)

L’indice de protection (SPF) mesure le degré de protection contre les UVB qu’apporte un produit lorsqu’il est généreusement appliqué. Plus le SPF d’un produit est élevé, plus il bloque les rayons du soleil. Mais la protection n’augmente pas de manière exponentielle avec le SPF. Par exemple, un produit avec un SPF 30 protègera la peau de presque 97 % des UVB, tandis qu’un SPF 50 offrira une protection de 98 %.

Le SPF est en fait un indicateur du temps que vous pouvez rester au soleil sans avoir de coup de soleil (n’oubliez pas qu’ils sont causés par les UVB).

C’est là que tout se complique et que les mathématiques entrent en jeu, mais tenez bon, c’est TRÈS important. Pour savoir combien de temps vous serez protégé, vous devez déterminer après combien de minutes votre peau rougit sans protection solaire. Si votre peau brûle habituellement sans filtre solaire au bout de 10 minutes, multipliez ce nombre par le SPF que vous envisagez d’utiliser et vous obtiendrez le temps de protection effective avec écran solaire.

Par exemple, si votre peau devient rouge après 10 minutes d’exposition non protégée et que vous appliquez un SPF 30, il vous protègera pendant 5 heures (10 minutes x 30 = 300 minutes soit 5 heures de protection). Si votre peau rougit habituellement après 20 minutes d’exposition sans filtre solaire, un SPF 30 vous protègera pendant 10 heures. Mais ces durées ne sont valables que si vous appliquez généreusement votre filtre solaire. Sinon, vous ne profiterez pas du SPF indiqué sur l’étiquette du produit.

Si les UVB sont les principaux repsosnables des premiers dégâts visibles du soleil, comme les coups de soleil et le bronzage. Les UVA sont les principaux responsables des altérations profondes de la peau et de l'accélération du vieillissement cutané. Les UVA et les UVB sont présents toute l’année, quel que soit le temps, et les UVA peuvent aussi passer à travers les vitres comme celles des voitures et des bureaux. C’est pourquoi il est essentiel d’appliquer un filtre solaire, que vous sortiez ou non, et de choisir des produits avec un filtre solaire à large spectre qui protège la peau aussi bien des UVB que des UVA.


Les filtres solaires minéraux et synthétiques

Ce qui différencie les filtres minéraux des filtres synthétiques, ce n’est pas leur efficacité, mais plutôt les préférences et la sensibilité de la peau (les filtres minéraux sont considérés comme mieux tolérés).

Les filtres solaires minéraux : seuls deux ingrédients entrent dans cette catégorie - le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc. Ils agissent sur les couches supérieures de la peau pour absorber et, dans une moindre mesure, refléter les rayons nocifs du soleil. Ces ingrédients minéraux sont parfois qualifiés d’écrans solaires physiques, bien que cela ne reflète pas leur mode de fonctionnement.

Les filtres solaires synthétiques : cette catégorie englobe plus de 30 ingrédients qui sont absorbés par les couches supérieures de la peau où ils agissent d’une manière similaire à celle des filtres solaires minéraux. Ils reflètent les rayons nocifs du soleil, transforment les UV en chaleur et les « désactivent » (ne vous inquiétez pas, vous ne sentirez rien). Parmi les filtres solaires synthétiques courants, on retrouve l’oxybenzone, l’octinoxate, l’octisalate et l’avobenzone. On les qualifie parfois de « filtres solaires chimiques », une appellation à la fois fausse et trompeuse. En effet, tous les ingrédients de soin, même l’eau ou les extraits végétaux, sont des substances chimiques.

Les produits Paula’s Choice avec filtres minéraux :


Les produits Paula’s Choice avec filtres solaires synthétiques :

QUAND RENOUVELER L’APPLICATION

Les filtres solaires se détériorent au fur et à mesure de l’exposition à la lumière directe. Il faut donc prendre en compte le temps que vous passez à l'extérieur pour savoir quand renouveler l’application. Si vous passez votre journée au bureau, l’écran solaire que vous avez appliqué le matin sera toujours efficace quand vous rentrerez chez vous en fin de journée.

Si en revanche vous passez plus de temps dehors, vous devez renouveler votre application régulièrement, au moins toutes les 2 heures, de façon à être protégé au maximum. Si vous nagez ou si vous transpirez, votre écran solaire se détériorera plus vite (même si celui-ci est résistant à l’eau) et il vous faudra renouveler l’application tous les 40-80 minutes.

Maintenant que vous savez comment fonctionne le SPF des filtres solaires, découvrez des conseils utiles dans nos articles sur la protection solaire.

Références de ces informations :

Clinics in Plastic Surgery, volume 43, 2016, pages 605–610
Journal of the American Academy of Dermatology, décembre 2013, pages 867.e1–867.e14
Dermatologic Clinics, juillet 2014, pages 427–438
The Journal of Clinical and Aesthetic Dermatology, janvier 2013, pages 16–24 ; et septembre 2012, pages 18–23
Indian Journal of Dermatology, septembre-octobre 2012, pages 335–342
Journal of the American Academy of Dermatology, mai 2008, pages S149–S154

Produits conseillés

Pour tous types de peaux
Peau mixte, Peau grasse
Peau normale, Peau sèche
Peau mixte, Peau grasse
Pour tous types de peaux

 

service consommateur

Avez-vous besoin d'aide pour trouver les produits qui conviennent à votre type de peau ? Notre équipe du Service Consommateur, composée d'experts produits et soin de la peau, est là pour vous aiguiller vers la plus belle peau de votre vie.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et bénéficiez de 5€ de réduction sur votre prochaine commande.