Pourquoi l’hamamélis est-il un problème pour la peau ?

Dans l’univers des ingrédients naturels, l’hamamélis a la réputation assez exagérée d’être la solution à une liste infinie de problèmes. Lorsqu’il est appliqué sur la peau, l’hamamélis combattrait l’acné et traiterait les peaux grasses, réduirait les poches sous les yeux et apaiserait les coups de soleil. Sur le corps, il atténuerait les varices et soulagerait les hémorroïdes. Mais quelle est l’efficacité réelle de l’hamamélis pour la peau et les autres problèmes ?

Hormis les informations anecdotiques que vous êtes susceptible d’avoir lues, la recherche scientifique est mitigée. En effet, l’hamamélis peut aider la peau lorsqu’il est utilisé en tant que remède à court terme. Cependant, il peut s’avérer problématique lorsqu’il est utilisé à long terne, quel que soit votre problème ou type de peau.

Qu’est-ce que l’hamamélis ?

L’hamamélis, de son nom latin Hamamelis virginiana, est un arbuste à fleurs qui pousse à l’état sauvage dans une grande partie de l’Amérique du Nord et de l’Asie. Les feuilles, l’écorce et les rameaux sont transformés pour créer un liquide transparent vendu dans le commerce sous le nom d’hamamélis. L’extrait végétal lui-même est également utilisé dans des onguents topiques, bien que la forme liquide semblable à une lotion tonique soit bien plus couramment utilisée pour les produits de soin et les remèdes maison.

Si vous vous demandez si l’hamamélis est mauvais pour la peau, la réponse nécessite de plus amples explications. À l’instar de nombreuses substances d’origine végétale, l’hamamélis renferme plusieurs antioxydants, dont beaucoup procurent des bienfaits à la peau. Toutefois, l’un des principaux antioxydants est un groupe de produits chimiques appelés tanins. Appliqués sur la peau, les tanins ont un effet resserrant et asséchant. Ils compriment les protéines sur la peau, créant ainsi un « film » invisible pouvant, dans une moindre mesure, dessécher la peau et réduire l’apparence de pores dilatés. Les résultats sont positifs à court terme ; mais à long terme, c’est une autre histoire, et la fin n’est pas heureuse !

Les tanins présents dans l’hamamélis sont irritants. Selon la partie de la plante utilisée pour la fabrication, l’hamamélis contient naturellement entre 8 et 12 % de tanins.

Outre les tanins, pratiquement tous les types d’hamamélis sont distillés en utilisant de l’alcool dénaturé (éthanol). L’extrait contient donc entre 14 et 15 % d’alcool. Bien que le processus de distillation détruise une partie des tanins (ce qui, ironiquement, est une bonne chose étant donné que les tanins sont irritants), l’application d’alcool sur votre peau est toujours dommageable puisque cela provoque des dommages à cause des radicaux libres et abîme la surface de la peau.

D’autre part, même si le contenu en alcool de 14 à 15 % peut sembler faible, la recherche scientifique a démontré que même des quantités minimes d’alcool pouvaient endommager la peau.

De surcroît, les autres préoccupations relatives à l’utilisation à long terme de l’hamamélis concernent l’huile volatile qu’il contient naturellement. Cette huile renferme de l’eugénol, un puissant sensibilisateur parfumé, qui est incontestablement néfaste pour la peau. Pour offrir ce qu’il y a de mieux à votre peau, il faut utiliser des ingrédients qui ne contiennent que des bonnes choses et rien de mauvais.

L’hamamélis contre l’acné et les boutons

Nombreux sont ceux qui se demandent si l’hamamélis peut éliminer l’acné présente sur le visage ou le corps. Beaucoup pensent qu’en raison de ses propriétés « astringentes », l’hamamélis peut « assécher » l’acné. Cependant, l’acné ne se résume pas à une peau humide. Par conséquent, sécher la peau avec des ingrédients astringents ne sera d’aucun remède. En réalité, l’irritation provoquée par l’hamamélis peut aggraver l’apparition de boutons.

Vous avez peut-être également lu que l’action astringente de l’hamamélis peut contribuer à contrôler les microbes présents sur la peau qui jouent un rôle dans l’acné, mais cela n’a pas été démontré par la recherche scientifique. Ce qui ne fait aucun doute, c’est que l’hamamélis ne remplace pas l’acide azélaïque, un puissant ingrédient qui, comme l’a prouvé la recherche scientifique, réduit les boutons et estompe les cicatrices laissées par les boutons.

L’hamamélis pour les peaux grasses

L’hamamélis suscite également l’intérêt pour le traitement des peaux grasses. La tentation d’essayer une lotion tonique à base d’hamamélis est compréhensible. En effet, il est prêt à l’utilisation, bon marché, naturel et semble être un choix judicieux pour les peaux grasses. L’hamamélis peut rendre la peau moins grasse, mais cela est dû à l’alcool dénaturé (éthanol) qu’il contient.

Comme indiqué ci-dessus, la plupart des préparations à base d’hamamélis contiennent entre 14 et 15 % d’alcool, une quantité pouvant irriter considérablement la peau. Même si vous ne percevez ni ne ressentez ce qui se passe à la surface de la peau, l’irritation a bien lieu, sous la surface.

Pour résumer : l’utilisation de l’hamamélis pour contrôler une peau grasse peut aggraver la situation ! zu welchen Ergebnissen und Lösungen die Forschung gekommen istDécouvrez les produits pour contrôler les peaux grasses dont l’efficacité a été démontrée par la recherche scientifique.

L’hamamélis comme démaquillant ou nettoyant

Devriez-vous utiliser l’hamamélis comme démaquillant ou nettoyant ? Non ! C’est une très mauvaise idée, car les infimes quantités de tanins et l’alcool qu’il contient sont trop irritants pour la peau ; l’hamamélis est donc beaucoup trop agressif pour le démaquillage des yeux. Ne le faites surtout pas.

De plus, l’hamamélis n’est pas vraiment efficace pour retirer la plupart des types de maquillage, notamment les formules longue durée utilisées actuellement. Ces mauvais résultats peuvent vous inciter à frotter et tirer sur votre peau, contrairement à un démaquillant doux et efficace. Tous ces tiraillements peuvent accélérer le relâchement cutané.

Que penser de l’utilisation de l’hamamélis comme nettoyant pour le visage ? Ses capacités nettoyantes pour la peau ne sont pas très efficaces par rapport à un nettoyant hydrosoluble bien formulé. L’utilisation de l’hamamélis pour nettoyer la peau la prive de tous les bienfaits que peut apporter un nettoyant doux pour le visage qui, en outre, est bien plus facile à utiliser !

L’hamamélis permet-il de réduire les poches sous les yeux ?

Si vous vous demandez comment vous débarrasser des poches sous les yeux, cette recommandation n’est pas dénuée de fondement si vos poches sont dues à une rétention d’eau sous les yeux. Les propriétés astringentes et apaisantes de l’hamamélis peuvent réduire ce type de gonflement.

Cependant, l’hamamélis ne peut pas réduire ou éliminer les poches sous les yeux dues au vieillissement. Dans tous les cas, c’est quelque chose que nous ne recommandons pas de faire régulièrement, car l’irritation quotidienne qui en résulte ne freine pas, mais favorise le vieillissement de la peau.

Remèdes maison à l’hamamélis

L’hamamélis est traditionnellement utilisé pour apaiser la peau, que ce soit pour des hématomes ou des piqûres d’insectes. Il peut être logique de conserver un flacon d’hamamélis chez soi pour une utilisation occasionnelle. La recherche scientifique a prouvé que les antioxydants et composants apaisants contenus dans l’hamamélis peuvent aider à réduire l’inconfort provoqué par :

  • les morsures et piqûres d’insectes ;
  • les hémorroïdes ;
  • les hématomes ;
  • l’érythème fessier (avec un onguent à l’hamamélis, pas sous la forme de lotion tonique liquide) ;
  • le sumac vénéneux et occidental.

N’oubliez pas : ce n’est pas parce qu’un produit est bon pour les situations aiguës de courte durée qu’il est nécessairement bénéfique pour une utilisation à long terme. Les arguments en faveur des avantages de l’hamamélis sont trompeurs. En effet, vous pouvez constater des résultats à court terme, mais une utilisation à long terme pourrait causer des problèmes.

Pour résumer, malgré les propriétés apaisantes de l’hamamélis, cela n’en fait pas un produit de soin à part entière.

Références de ces informations :

Dermatitis, November-December 2017, pages 353–359
The International Encyclopedia of Adverse Drug Reactions and Interactions, 2016, pages 501–522
The Journal of Clinical and Aesthetic Dermatology, May 2014, pages 36–44; and May 2008, pages 20–25
Journal of Inflammation, October 2011, ePublication
Journal of the German Society of Dermatology, October 2010, pages 788–796
Chemical Research in Toxicology, March 2008, pages 696–704
Robbers, J. E., Speedie, M. K., Tyler, V. E. Pharmacognosy and Pharmacobiotechnology, Baltimore, MD: Williams & Wilkins, 1996
https://www.cir-safety.org/sites/default/files/Witch%20Hazel.pdf
http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/Herbal_-_HMPC_assessment_report/2010/04/WC500089242.pdf

service consommateur

Avez-vous besoin d'aide pour trouver les produits qui conviennent à votre type de peau ? Notre équipe du Service Consommateur, composée d'experts produits et soin de la peau, est là pour vous aiguiller vers la plus belle peau de votre vie.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et bénéficiez de 5€ de réduction sur votre prochaine commande.