Les filtres solaires minéraux et synthétiques

Les filtres solaires minéraux et synthétiques

Les résultats des recherches sont clairs : vous devez porter un écran solaire tous les jours, par beau ou mauvais temps, pour éviter un cancer de la peau et son vieillissement prématuré. Mais si vous n’aimez pas porter d’écran solaire, même si vous savez que vous le devriez ? Peut-être que, par le passé, vos produits de protection solaire vous ont causé des éruptions ou irritations cutanées, ont donné à votre peau un aspect désagréable ou vous ont laissé une sensation déplaisante. Ces préoccupations sont tout à fait légitimes, mais abandonner votre protection solaire n’est pas la solution.

Vous devez plutôt trouver une formule adaptée à votre type de peau pour vous protéger contre les dommages insidieux dus à une exposition au soleil sans protection. Vous devrez peut-être tester plusieurs produits. Il pourrait donc vous être utile de comprendre les différences entre les différents filtres solaires, à savoir leur composition, leur mode d’action et leur effet sur la peau.

Les écrans solaires comprennent deux types d’ingrédients, les filtres minéraux et les filtres synthétiques, les deux catégories offrant la même protection. Ce qui est rassurant, c’est que chacun peut être inclus dans des formules créées pour chaque type de peau. Par exemple, si vous avez une peau normale à grasse, il existe des formules légères non grasses, tandis que si vous avez une peau normale à sèche, vous pouvez opter pour des produits SPF hydratants et lissants.

Quelle est la différence entre les filtres solaires minéraux et les filtres synthétiques ?

Ce qui différencie les filtres minéraux des filtres synthétiques, ce n’est pas leur efficacité, mais plutôt les préférences et la sensibilité de la peau (les filtres minéraux sont considérés comme plus doux).

  • Les filtres solaires minéraux : seuls deux ingrédients entrent dans cette catégorie : le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc. Ils agissent sur les couches supérieures de la peau pour absorber et, dans une moindre mesure, refléter les rayons nocifs du soleil. Ces ingrédients minéraux sont parfois qualifiés d’écrans solaires physiques, bien que cela ne reflète pas leur mode de fonctionnement.
  • Les filtres solaires synthétiques : cette catégorie englobe plus de 30 ingrédients qui sont absorbés par les couches supérieures de la peau où ils agissent d’une manière similaire à celle des filtres solaires minéraux : ils reflètent les rayons nocifs du soleil et transforment les UV en chaleur et les « désactivent ». (Ne vous inquiétez pas, vous ne sentirez rien.) Parmi les filtres solaires synthétiques courants, on trouve l’oxybenzone, l’octinoxate, l’octisalate et l’avobenzone. On les qualifie parfois de « filtres solaires chimiques », une appellation à la fois fausse et trompeuse. En effet, tous les ingrédients de soin, même l’eau, sont des produits chimiques.

Fait intéressant : dans le secteur des soins de la peau, les filtres solaires minéraux sont considérés comme des ingrédients organiques, ce qui n’est pas le cas. Dans le monde réel de la science, les filtres solaires minéraux sont en réalité des produits chimiques inorganiques. Ne laissez pas ces termes marketing influencer vos décisions.

Il est important de savoir qu’une formule contenant des ingrédients minéraux n’est ni meilleure ni pire qu’une formule contenant des ingrédients synthétiques. Ce qui compte, c’est que ces formules protègent votre peau des effets néfastes du soleil. L’une ou l’autre peut être plus adaptée à votre peau, mais les ingrédients eux-mêmes (et pas les termes employés pour les vendre) devraient vous aider à prendre la bonne décision.

Quel est le meilleur écran solaire ?

Comme nous l’avons dit, l’écran solaire qui vous convient est celui que vous aurez envie d’appliquer chaque jour. Il doit s’agir d’un SPF 30 ou plus et d’une protection à large spectre pour éviter les effets néfastes des rayons UVA et UVB. Par ailleurs, pour prendre la bonne décision, vous devez savoir comment votre type de peau réagit aux différents ingrédients et textures des filtres solaires : ceux contenant des principes actifs minéraux, des principes actifs synthétiques ou une combinaison des deux.

Les filtres solaires minéraux :

  • commencent à agir immédiatement après application, mais doivent être absorbés pour assurer une efficacité maximale et éviter leur transfert sur les vêtements.
  • Ils ne représentent presque aucun risque d’irritation pour la peau.
  • Ils peuvent laisser une teinte blanche, en particulier sur les teints de peau mats à foncés, mais les meilleurs filtres solaires purement minéraux sont presque translucides.
  • Ils peuvent nécessiter une application plus abondante et prudente en raison de leur mode d’action. Alors n’hésitez pas, badigeonnez-vous pour profiter d’une protection optimale !
  • Ils ne pénètrent pas au-delà des couches supérieures de la peau.

Les filtres solaires synthétiques :

  • commencent à agir immédiatement après application, mais doivent être absorbés pour assurer une efficacité maximale et éviter leur transfert sur les vêtements.
  • On les trouve généralement dans les produits aux textures plus fluides.
  • Ils ont tendance à être privilégiés pour les formules résistantes à l’eau, car ils ne prennent pas un aspect laiteux en présence d’eau ou de transpiration. Mais, comme tous les écrans solaires, ils doivent être réappliqués souvent.
  • Les peaux hypersensibles peuvent réagir à ces ingrédients.
  • Ils peuvent pénétrer la peau et être absorbés en petites quantités qui, d’après les recherches, ne présentent aucun risque pour la santé.

Quel que soit l’écran solaire que vous choisissez, il est essentiel que vous l’utilisiez toute l’année. Même si vous pensez que vous n’avez aucun risque d’attraper un coup de soleil, la lumière du jour, même par temps nuageux, provoque un vieillissement cutané et augmente le risque de cancer de la peau. Effrayant mais vrai : les rayons UVA passent à travers les vitres et les fenêtres. Vous n’en ressentirez pas les effets néfastes, mais ce phénomène a bel et bien lieu.

Quels produits SPF de Paula’s Choice Skincare sont adaptés à mon type de peau ?

Nous ne saurons trop insister sur l’importance de protéger votre peau chaque jour avec une crème, un primer ou un fond de teint (mieux encore, les trois) avec un SPF 30 minimum. C’est pourquoi nous avons créé une gamme de produits de protection solaire légers et nourrissants pour chaque type de peau, tous conçus pour garder votre peau saine. Vous devrez peut-être essayer plusieurs formules pour trouver celle que votre peau préfère, mais les résultats en valent la peine.

Si votre peau est sujette aux boutons ou aux rougeurs, essayez l’une de nos crèmes de jour minérales légères avec SPF, créées pour les peaux grasses, sèches et matures. Si un filtre solaire minéral ne semble pas être le meilleur choix pour votre type de peau ou si vous recherchez une crème de jour ultra-translucide avec SPF pour peaux grasses ou matures, l’une de nos formules synthétiques fera parfaitement l’affaire. Pour les peaux matures qui préfèrent un SPF plus élevé et des ingrédients synthétiques, nous recommandons nos produits Resist Anti-Aging Crème de jour Réparatrice SPF 50 ou Resist Anti-Aging Crème de jour SPF 50. Enfin, si vous utilisez déjà une crème de jour avec SPF que vous adorez ou si vous souhaitez compléter la protection de votre écran solaire, essayez notre Smoothing Primer Sérum SPF 30.

Vous trouverez ci-dessous la liste complète de nos produits de protection solaire minéraux et synthétiques.

Les produits Paula’s Choice contenant un filtre solaire minéral :

Les produits Paula’s Choice contenant un filtre solaire synthétique :

Pour tous types de peaux
Peau mixte, Peau grasse
Peau normale, Peau sèche
Peau normale, Peau sèche

Liens conseils d'experts

 

Références de ces informations :

  1. Current Dermatology Reports, janvier 2020, pages 1–9
  2. International Journal of Molecular Sciences, juin 2013, pages 12 222–12 248
  3. BioMed Research International, décembre 2016, publication électronique
  4. American Journal of Clinical Dermatology, mai 2017, pages 643–650
  5. Pharmacognosy Journal, mai-juin 2016, pages 171–175
  6. Dermatitis, novembre-décembre 2014, pages 289–326
  7. Journal of the European Academy of Dermatology and Venereology, octobre 2019, publication électronique
  8. Journal of Cosmetic Dermatology, février 2020, pages 407–415
  9. Photodermatology, Photoimmunology & Photomedicine, novembre 2019, pages 442–446
  10. Toxicology Reports, mai 2017, pages 245–259
  11. Particle and Fibre Toxicology, août 2017, publication électronique
  12. https://www.cmaj.ca/content/192/50/E1802
  13. International Journal of Women’s Dermatology, janvier 2021, pages 45–69
  14. European Journal of Pharmaceutical Sciences, juin 2017, pages 52–64 4
  15. Dermatology Research and Practice, février 2012, publication électronique
  16. Indian Journal of Dermatology, janvier-février 2020, pages 5–10
  17. The Science of the Total Environment, juillet 2020, publication électronique
  18. Endocrine Connections, février 2018, pages 334–346
  19. Nanotoxicology, août 2014, pages 72–84
  20. Archives of Dermatology, juillet 2011, pages 865–866
  21. European Journal of Pharmaceutical Sciences, août 2018, pages 309–318
  22. Photochemical and Photobiological Sciences, janvier 2019, pages 198–207
  23. PLoS One, février 2018, publication électronique
  24. The Science of the Total Environment, août 2019, pages 390–398
  25. Contact Dermatitis, mai 2020, pages 307–309
  26. International Journal of Dermatology, 2019, septembre 2020, pages 1 033–1 042

service consommateur

Avez-vous besoin d'aide pour trouver les produits qui conviennent à votre type de peau ? Notre équipe du Service Consommateur, composée d'experts produits et soin de la peau, est là pour vous aiguiller vers la plus belle peau de votre vie.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et bénéficiez de 5€ de réduction sur votre prochaine commande.