Soins de la peau : qu’en est-il pour les peaux mates à foncées ?

bacne

La mélanine donne à votre peau sa couleur unique. Dans l’ensemble, les ingrédients et types de produits nécessaires pour lutter contre les problèmes cutanés restent les mêmes, quelle que soit la couleur de peau. Mais il existe certaines particularités physiologiques à prendre en compte pour les personnes au teint plus foncé, plus riche en mélanine. Cet article présente certaines des différences entre peaux claires et peaux mates à foncées, ainsi que les soins efficaces pour tous les types de peaux.

En quoi une peau riche en mélanine est-elle unique ?

Le terme « peau de couleur » englobe un large éventail d’ethnicités et de carnations. Souvent, les cabinets dermatologiques utilisent la classification de phototype de Fitzpatrick (FSP) pour classer les niveaux de mélanine et la réaction de la peau lorsque celle-ci est exposée au soleil. Elle s’étend du phototype 1 (peau très claire qui brûle facilement et ne bronze jamais) au phototype 6 (peau extrêmement riche en mélanine qui fournit naturellement une plus forte protection contre le soleil, mais nécessite tout de même l’utilisation d’un écran solaire) (1).

Les phototypes 3 à 6 correspondent généralement à la peau "de couleur". Mais, cela n’est pas toujours aussi simple ; certaines personnes, au sein des populations africaines, hispaniques, latines, asiatiques, insulaires du Pacifique et autres, ont un teint plus clair (2).

Les variations physiologiques au sein de différentes ethnicités varient en fonction de la quantité de mélanine. Parmi les spécificités les plus courantes auxquelles les peaux riches en mélanine doivent faire face, on retrouve :

  • une hyperpigmentation plus persistante (taches brunes et teint irrégulier), et des cicatrices plus prononcées (en relief) (3,4,5,6) ;
  • l’apparition de cernes mélaniques au sein de certains groupes ethniques, due à la quantité plus élevée de mélanine autour des yeux (7) ;
  • des quantités plus faibles de céramides naturellement présents dans la peau (ingrédients qui permettent de garder la surface cutanée lisse et hydratée) (3) ;
  • une compacité accrue des éléments structurels de la peau, qui peuvent améliorer la résilience face aux facteurs de stress environnementaux, comme les polluants (3) ;
  • le degré auquel l’exposition non protégée au soleil agit sur la peau (voir la section sur le soleil) (4).

Souvent plus de boutons et un teint irrégulier

Ce dernier sujet est l’un des sujets les plus largement étudiés pour les peaux de couleur. Les facteurs qui y contribuent sont nombreux : hormones, lésions cutanées, acné, dommages dus au soleil, et même accumulation fréquente de cellules mortes en surface de la peau. Tous entraînent des variations cutanées et contribuent au teint irrégulier, à sa couleur cendrée, à son assombrissement et à certains types de marques tenaces.

Bien que les peaux plus claires peuvent également y faire face, ce problème est souvent plus difficile à résoudre pour les peaux riches en mélanine, qui nécessitent une approche combinée de plusieurs ingrédients.

Capable de cibler ce problème chez tous les types de teints (clair, mat ou foncé), l’acide azélaïque se démarque tout particulièrement (4,6). Les recherches menées sur le sujet soutiennent également les propriétés éclaircissantes et unifiantes qu’apportent la vitamine C, l'arbutine, le bakuchiol, le rétinol, le niacinamide et l’acide tranexamique en formulation concentrée (8,9,10,11,12). N’hésitez pas à utiliser plus d’un de ces ingrédients incontournables, car chacun fonctionne de manière différente pour cibler la même problématique.

Que la couleur de votre peau soit claire ou foncée, veillez à appliquer de l’écran solaire pour ne pas aggraver l’irrégularité de votre teint. Les meilleurs ingrédients ne pourront y remédier si vous ne protégez pas votre peau de l’exposition continue aux rayons UV à l’aide d’un écran solaire à large spectre SPF 30 ou plus (12).

Cernes sur les peaux de couleur

Certaines ethnicités sont plus sujettes à l’apparition de cernes sous les yeux. Ce problème est particulièrement difficile à résoudre, car il s’agit souvent d’une prédisposition génétique impossible à traiter avec des produits à application cutanée (7).

Retenez ceci : quelle que soit la couleur de votre peau, vous pouvez éviter que vos cernes ne s’aggravent. Découvrez plus en détail nos principaux conseils sur les cernes et gardez à l’esprit qu’une protection solaire est essentielle.

Si vos cernes se sont assombris en raison de l’exposition aux rayons UV, utilisez les mêmes types d’ingrédients éclaircissants mentionnés ci-dessus ; ils peuvent s’avérer utiles.

Acné chez les peaux de couleur

Les recherches menées sur l’acné indiquent que les teints mats à foncés peuvent réagir différemment aux éruptions cutanées (tout particulièrement au niveau des marques qu’elles laissent). Mais, malgré ces différences, le traitement cutané de référence reste le même : un nettoyant doux et un exfoliant sans rinçage contenant de l’acide salicylique (BHA) (2,4).

Si vous avez des marques dues à des boutons, suivez le protocole mentionné dans la section ci-dessus sur les boutons et le teint irrégulier.

Comment hydrater une peau riche en mélanine ?

Les céramides sont des composants cutanés naturels permettant de garder la peau intacte et saine tout en contribuant au maintien de la barrière cutanée, qui limite la déshydratation. Selon les recherches menées, la peau riche en mélanine contient de faibles quantités de céramides. Elle est donc plus sujette au dessèchement et peut prendre un aspect cendré lorsqu’elle n’est pas suffisamment hydratée (3).

Lorsque la peau manque des substances naturelles qui lui sont nécessaires, l’utilisation de produits adaptés peut combler ces carences. Les crèmes hydratantes, les sérums et les traitements à base d’antioxydants, d’ingrédients régénérants et réparateurs aident à retrouver une peau saine, tout en évitant la déshydratation.

Appliquez une crème riche en céramides pour hydrater, adoucir et lisser instantanément la peau de votre visage. Utilisez également un mélange d’huiles végétales nourrissantes, comme celles d'amande, d’argan, de bourrache, de coco, d’onagre, de jojoba, d’olive ou de carthame. Cela peut vraiment faire la différence.

Pour le corps, une crème bien émolliente, qui offre des propriétés d’hydratation longue durée, est idéale. Évitez également les savons solides, qui ont un effet asséchant, et privilégiez un nettoyant pour le corps doux et hydratant lorsque vous vous douchez.

Protection solaire pour les peaux de couleur

Bien qu’une peau riche en mélanine offre naturellement plus de protection contre les dommages dus au soleil qu’une peau plus claire, gardez à l’esprit qu’aucun compromis ne peut être fait sur l’écran solaire. Les teints mats à foncés sont affectés par les mêmes facteurs de destruction cumulative que provoque l’exposition aux rayons UV sur les teints de peau plus clairs, comme l’apparition accrue de rides et ridules… Seulement, les premiers signes visibles mettent plus de temps à apparaître (3,4). Utilisez un écran solaire à large spectre tous les jours de l’année, par beau ou mauvais temps, car cela est indispensable pour tout un chacun.

Si vous avez une peau mate à foncée et que vous devez choisir un SPF, il se peut que vous ayez des difficultés à trouver un écran solaire qui offre une protection suffisante sans pour autant déposer un voile terne sur votre peau. Les innovations réalisées dans les formules avec filtres solaires de synthèse ont changé la donne et rendu possible la mise au point de produits SPF entièrement transparents qui permettent d’atténuer ce problème. Il est plus difficile de trouver un écran solaire minéral (ne contenant que du dioxyde de titane ou de l’oxyde de zinc) qui serait invisible sur la peau de couleur. Mais, en règle générale, les produits SPF légèrement teintés peuvent convenir.

En fait, les pigments d’oxyde de fer souvent utilisés pour teinter les écrans solaires minéraux offrent une protection environnementale supplémentaire, cruciale pour toute personne sujette à l'hyperpigmentation.

Notez également que, selon les recherches, les individus à la peau mate ou foncée sont plus susceptibles de présenter une carence en vitamine D. Cela est dû au fait que la quantité de mélanine dans leur peau bloque les rayons UVB du soleil et entrave la protection offerte par la vitamine D (13). Découvrez ici comment faire le plein de vitamine D sans l’aide du soleil.

Peelings chimiques et dermabrasion pour les teints mats à foncés

Lorsqu’ils sont appliqués sur les teints mats à foncés, les traitements cliniques (peelings chimiques, traitements par la lumière et dermabrasion) nécessitent une attention toute particulière. Ces procédures, si elles sont réalisées de manière trop agressive ou sans les paramètres adéquats, peuvent causer un mélasma, une décoloration permanente et parfois des cicatrices (14). Si vous envisagez un traitement dermatologique, nous vous conseillons vivement de consulter un dermatologue spécialisé habitué à traiter la peau de couleur.

Les peelings superficiels plus doux, conçus pour une utilisation à domicile, peuvent offrir des résultats impressionnants sans que vous fassiez appel à une procédure plus invasive (et plus onéreuse). Lorsqu’ils sont bien formulés et utilisés conformément aux instructions, ces peelings sont principalement jugés sans risques pour toutes les ethnicités.

Utilisation d’exfoliants AHA et BHA pour les teints mats à foncés

Peut-être avez-vous entendu que les personnes au teint mat à foncé doivent éviter les exfoliants chimiques, et surtout ceux qui contiennent des AHA, comme l’acide glycolique et l’acide lactique. La raison à cela est que leur petite taille moléculaire entraînerait une hyperpigmentation des peaux de couleur. Toutefois, aucune étude n’est actuellement en mesure de confirmer ce point. En réalité, selon les recherches, l’utilisation régulière d’un exfoliant AHA bien formulé atténue l’hyperpigmentation de toutes les carnations lorsqu’il est associé quotidiennement à un écran solaire SPF 30 ou plus. Si vous avez une peau de couleur, vous pouvez tout à fait ajouter un exfoliant AHA ou BHA sans rinçage à votre routine de soin pour cibler la plupart des problèmes cutanés caractéristiques des peaux mates à foncées, notamment le teint irrégulier et l'aspect cendré.

Règles de soin universelles

Les recherches menées indiquent qu’il est primordial de réduire le plus possible l’irritation cutanée pour les peaux mates à foncées, ainsi que pour les peaux claires (6). En bref, quelle que soit votre couleur de peau ou votre origine ethnique, la peau inflammatoire est plutôt mauvais signe.

En règle générale, évitez :

  • les soins parfumés (synthétiques ou naturels, y compris les huiles essentielles) ;
  • les gommages à grains abrasifs et les brosses de nettoyage à poils durs pour le visage ;
  • les savons solides (ils ont un effet asséchant, peuvent obstruer vos pores et conférer un aspect cendré à votre peau) ;
  • les ingrédients irritants, comme le menthol, la menthe, l’eucalyptus, le citron ou l’alcool dénaturé (notamment lorsqu’ils sont en début de la liste des ingrédients) ;
  • tout ce qui frotte ou tire sur la peau, notamment les outils destinés au massage du visage, les exercices faciaux, ou le démaquillage trop insistant. Ce type de mouvements détériore l’élastine, contribue à affaisser la peau et lui donner un aspect plus âgé ;
  • Une fois les facteurs d’irritation éliminés, vous pouvez créer votre routine de soin douce.

Produits conseillés

Pour tous types de peaux
-15%
Pour tous types de peaux
Pour tous types de peaux
Pour tous types de peaux
Pour tous types de peaux

Références de ces informations :

  1. Photodermatology, Photoimmunology & Photomedicine, mai 2020, pages 179 – 184
  2. Dermatology Times, juin 2015, pages 13 –14
  3. Experimental Dermatology, 2009, pages 704 – 711
  4. American Journal of Clinical Dermatology, novembre 2013, pages 7 – 16
  5. Dermatology Times, juin 2015, pages 13 –14
  6. Journal of Drugs in Dermatology, juin 2014, pages 61 – 65
  7. Indian Journal of Dermatology, octobre 2016, pages 487 – 495
  8. The Journal of Clinical and Aesthetic Dermatology, juillet 2017, pages 14 –17
  9. Phytochemistry Letters, septembre 2015, pages 35 – 40
  10. British Journal of Dermatology, février 2019, pages 289 – 296
  11. Skin Pharmacology and Physiology, juin 2014, pages 311 – 315
  12. International Journal of Women’s Dermatology, février 2019, pages 30 – 36
  13. Dermatologic Therapy, février 2010, pages 48 – 60
  14. Dermatologic Therapy, avril 2004, pages 196 – 205

service consommateur

Avez-vous besoin d'aide pour trouver les produits qui conviennent à votre type de peau ? Notre équipe du Service Consommateur, composée d'experts produits et soin de la peau, est là pour vous aiguiller vers la plus belle peau de votre vie.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et bénéficiez de 5€ de réduction sur votre prochaine commande.