Les bienfaits de l’acide azélaïque sur les peaux à tendance rosacée et sur d'autres problématiques

L’acide azélaïque est un ingrédient qui change la donne, notamment pour réduire les imperfections. Il n’est peut-être pas très connu, mais des recherches menées depuis plus de vingt ans confirment sa capacité à cibler une multitude de préoccupations cutanés, notamment les taches brunes, les boutons et l'hyperpigmentation. Il convient également à tous les types de peaux et tout le monde peut y trouver son compte.

Curieusement, malgré les multiples bienfaits de l’acide azélaïque sur la peau, les chercheurs ne savent toujours pas exactement comment il fonctionne. La théorie dominante est qu’il interromperait certains problèmes cutanés dès leur émergence en profondeur de la peau, les empêchant d’en atteindre la surface et de devenir visibles. Découvrez-en plus sur l’acide azélaïque et son action, ou poursuivez votre lecture pour découvrir comment les soins à base d’acide azélaïque peuvent vous aider à résoudre vos problèmes cutanés spécifiques.

L’acide azélaïque pour les peaux sujettes à la rosacée

L’acide azélaïque complète idéalement les routines de soin conçues pour traiter les rougeurs et les peaux sujettes à la rosacée (couperose). Ses propriétés apaisantes aident à calmer les rougeurs et la sensibilité. C'est également un exfoliant doux qui désobstrue et affine les pores, ce qui permet de réduire les boutons, rougeurs et pores dilatés généralement associés à la rosacée.

Lisez la suite de nos conseils pour prendre soin d'une peau à tendance rosacée.

L’acide azélaïque pour les peaux à tendance acnéique

Selon la Recherche, l’utilisation de l’acide azélaïque pour le traitement des points noirs, des boutons et des peaux à tendance acnéique réduit considérablement les imperfections et les rougeurs qui en découlent. Bien que l’acide azélaïque possède des propriétés kératolytiques (exfoliantes) et qu’il contribue à désobstruer les pores, il n’exfolie pas de la même manière ni aussi efficacement que les AHA ou le BHA. Il agit de concert avec l’acide salicylique (BHA) pour combattre les imperfections, les pores obstrués, les rougeurs et les taches brunes réactionnelles éventuelles. C’est avec ces informations en tête que nous avons formulé notre Booster 10% Acide Azélaïque, qui contient également 0,5 % d’acide salicylique pour affiner encore plus les pores.

L’acide azélaïque contre les taches rouges et brunes post-boutons

Les taches colorées qui subsistent après les éruptions cutanées sont un type d’hyperpigmentation post-inflammatoire. Bien que ces marques soient source de désolation, elles montrent que la peau se régénère et s’effacent généralement d’elles-mêmes. Vous souhaitez accélérer le processus ? C’est là que l’acide azélaïque entre en action. L’un de ses multiples avantages réside dans sa capacité à agir de façon palpable sur les marques post-boutons. Pour garantir de meilleurs résultats, protégez votre peau tous les jours à l’aide d’un écran solaire à large spectre SPF 30 ou plus.

L’acide azélaïque pour les taches brunes

De la même manière que l’acide azélaïque atténue les marques dues aux éruptions cutanées, il peut également faire une différence notoire sur les taches brunes (aussi appelées taches de vieillesse) causées par l’exposition au soleil. L’acide azélaïque est également un puissant antioxydant qui contribue à protéger la peau contre plusieurs types d’agressions extérieures susceptibles de provoquer des taches brunes. Une fois encore, pour prévenir l’apparition de taches brunes sur votre peau, nous vous conseillons de toujours utiliser un écran solaire SPF 30 ou plus pendant la journée.

L’acide azélaïque pour les peaux sujettes au mélasma

Le mélasma est une forme d'hyperpigmentation cutanée qui serait due aux changements hormonaux (comme ceux qui se produisent pendant la grossesse) et aux dommages causés par le soleil. Les produits à base d’acide azélaïque peuvent aider à estomper visiblement le mélasma et à unifier le teint. Les exfoliants doux sans rinçage (BHA, AHA) peuvent également être utiles, car ils éliminent les cellules mortes à la surface de la peau et corrigent les inégalités de teint. Vous pouvez également envisager d’autres produits, comme ceux qui contiennent du rétinol et du bakuchiol, les soins fortement dosés en vitamine C et niacinamide, et ceux contenant de l’acide tranexamique. Ces ingrédients peuvent contribuer à freiner les facteurs à l’origine de la production de mélanine dans la peau. La mélanine est le pigment qui colore la peau ; un excès de mélanine dans certaines zones peut provoquer de l'hyperpigmentation comme le mélasma. À nouveau, l’utilisation quotidienne d’une protection solaire d’un indice SPF 30 ou plus est essentielle. Sans cette étape, la peau sujette au mélasma a peu de chances de s’améliorer.

Combien de temps l’acide azélaïque met-il à agir ?

Les problèmes de peau présentés dans cet article n’apparaissent pas du jour au lendemain. Lorsqu’il s’agit de les traiter, vous ne devez pas non plus vous attendre à des résultats instantanés. L’acide azélaïque peut être un ingrédient impressionnant aux multiples avantages pour la peau, mais vous devrez faire preuve de patience et de régularité pour que les résultats commencent à être visibles. Pour tirer le meilleur parti de votre produit à base d’acide azélaïque, veillez à l’utiliser en association avec une routine de soin adaptée à votre type de peau.

Quand utiliser l’acide azélaïque ?

Si vous vous demandez à quelle fréquence utiliser un produit à base d’acide azélaïque lors de votre routine, sachez que c’est la régularité qui vous garantira les résultats escomptés. Notre produit Booster 10% Acide Azélaïque peut être utilisé jusqu’à deux fois par jour après le nettoyant, la lotion tonique et l’exfoliant. Appliquez-le sur l’ensemble du visage ou en traitement localisé, puis employez votre crème de nuit le soir et un écran solaire à indice SPF 30 ou plus pendant la journée.

Découvrez-en plus sur les ingrédients des produits de soin pour la peau.

Articles connexes:

 

Références de ces informations :

  1. Journal of Cosmetic Dermatology, March 2017, pages 35–42
  2. The Journal of Clinical and Aesthetic Dermatology March 2017, pages 37–40
  3. Advanced Biomedical Research, February 2017, ePublication
  4. Biomedicine & Pharmacotherapy, October 2016, pages 771–775
  5. Journal of Cosmetic Dermatology, September 2016, issue 3, pages 269–282
  6. Skin Therapy Letter, January 2016, issue 1, pages 1–7
  7. Journal of Drugs in Dermatology, September 2015, pages 964-968
  8. Skin Pharmacology and Physiology, volume 27, Supplement 1, 2014, pages 9–17
  9. Cochrane Database of Systemic Reviews, issue 11, 2014, pages 1–17
  10. Drug Development and Industrial Pharmacy, August 2012, pages 985–994
  11. Experimental Dermatology, September 2010, pages 813–820

service consommateur

Avez-vous besoin d'aide pour trouver les produits qui conviennent à votre type de peau ? Notre équipe du Service Consommateur, composée d'experts produits et soin de la peau, est là pour vous aiguiller vers la plus belle peau de votre vie.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et bénéficiez de 5€ de réduction sur votre prochaine commande.